Inflation : mesure et usages

Consulting Services

 

1.     Principe et Définition de l’inflation

 

L’inflation est l’un de ces indicateurs macro-économiques (avec la croissance, l’investissement, les dépenses publiques, etc…) qui jouent un rôle important dans la vie économique. C’est très probablement l’indicateur le plus connu du public même si son mode de calcul (très complexe) et son utilisation restent largement méconnus et sont souvent sujet à des mauvaises interprétations et/ou compréhension.

Il n’existe pas de définition universelle de l’inflation, ce concept renvoyant à des notions économiques variées et assez complexes.

Tout de même, de manière plus générale et synthétique on pourrait définir l’inflation comme étant une mesure de la variation des prix au sein d’une économie.

Ainsi définie, l’inflation se conçoit de façon assez intuitive et facilement compréhensible. Pourtant derrière ce terme assez simple se cache une réalité assez complexe notamment en ce qui concerne les calculs à réaliser pour la quantification de cette mesure.

Dans cet article nous allons aborder quelques aspects principaux concernant la mesure de l’inflation et son utilisation dans la vie économique de tous les jours par différents acteurs économiques.

 

2.     Complexité de la mesure de l’inflation

 

Techniquement, la mesure de l’inflation est assez complexe du fait de plusieurs facteurs dont :

 

2.1. Existence de plusieurs biens et services dont les prix varient différemment

 

En effet, dans une économie donnée il existe un grand nombre de biens et services échangés à des prix différents et dont la variation n’est pas la même. L’inflation doit parvenir à faire une synthèse des différentes variations des différents biens et services de l’économie considérée. De ce fait l’inflation est donc une mesure synthétique.

Avant de faire les calculs, il convient de choisir le “panier” des bi*ens et services sur lequel la mesure sera effectuée. Dans le panier constitué tous les biens & services n’auront pas le même poids représentatif.

Il faut donc déterminer le panier à utiliser et la pondération des différents biens & services qui le constituent. Généralement la pondération d’un bien/service dans le panier est fonction de sons volume de transactions dans l’économie.

Ainsi pour la mesure de l’inflation on tiendra compte des seuls biens & services de consommation et généralement sont exclus les variations des prix affectant les valeurs patrimoniales (actifs financiers, immobilier, etc…)

A noter également que le panier n’est pas nécessairement le même d’une période à une autre. En effet, il y a certains nouveaux biens et/ou services qui apparaissent dans l’économie (et du coup de la mesure d’inflation) et d’autres qui disparaissent.

2.2. Période de mesure et effets saisonniers

 

Comme pratiquement tous les indicateurs économiques, l’inflation est mesurée sur une période d’une année. Techniquement, même quand elle est calculée avec les données sur une période inférieure ou supérieure à une année, la mesure obtenue est annualisée en utilisant des techniques mathématiques et statistiques.

Si à première vue on pourrait être tenté de se contenter de calculer la variation des prix d’un bien/service en utilisant seulement leurs valeurs à deux dates données, il apparaît très rapidement que cette technique devient imparfaite et peut être même incorrecte si entre ces dates les variations n’ont pas été plus ou moins homogènes. Il devient alors nécessaire de découper l’intervalle de la période de calcul entre les deux dates en plusieurs sous-périodes relativement homogènes.

 

2.3. Corrections de certaines aberrations

 

Parfois il arrive qu’il y ait des aberrations qui apparaissent dans les données à utiliser pour le calcul de l’inflation et qui nécessitent des corrections appropriées. Ça pourrait être par exemple une explosion ponctuelle de prix ou une variation anormale du volume de transactions liées à un événement rare/exceptionnel.

Dans la mesure de l’inflation sont parfois corrigées ou réajustées les données sur certains biens à forte volatilité. Ceci nécessite donc de définir une méthodologie d’ajustement en fonction également de la volatilité des prix des différents biens et services du panier de référence.

 

3.     Utilisation de l’inflation

 

L’inflation est l’un des principaux indicateurs économiques largement utilisé à l’échelle international. Son utilisation s’étend des prévisions macro-économiques (budgets nationaux des Etats, croissance économique, etc…) à l’indexation de certaines variables à l’inflation (augmentation des salaires, certains prix de biens & services –logement–; taux de certaines obligations d’Etats; …etc.) en passant par les politiques macro-économiques (politiques monétaires des banques centrales, politiques économiques, etc…)

 

3.1. Prévisions macro-économiques : budgets d’Etats & croissance

 

Les gouvernements utilisent largement l’inflation dans l’élaboration de leurs budgets. Et contrairement aux autres agents économiques (les ménages en particuliers) une très faible inflation (ou pire une déflation –variation négative de l’inflation–) n’est pas une bonne nouvelle pour les gouvernements : c’est le phénomène que l’on observe actuellement dans certains pays d’Europe ou au Japon dans les années 2000.

L’inflation impacte directement le budget (et plus précisément ses recettes) dans la mesure où la principale composante des recettes fiscales de l’Etat est la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) qui est directement proportionnelle aux prix des biens et services consommées dans l’économie. Or si les prix baissent (ou n’augmentent pas suffisamment) les recettes de la TVA baissent mécaniquement (ou n’augmentent pas suffisamment) et le budget de l’Etat en est affecté.

Par ailleurs, l’inflation a un impact indirect sur la croissance économique : les entreprises basent leurs prévisions de ventes sur le niveau des prix et embauchent en conséquence. Si les prix n’augmentent pas suffisamment les entreprises produisent moins et la croissance ralentit.

Si le phénomène s’éternise et s’amplifie sur le moyen terme les entreprises qui vendent de moins en moins voient leurs marges diminuer et se retrouvent obligées de baisser les coûts et licencier une partie de leurs employés qui se retrouvent au chômage avec moins de revenus et de pouvoir d’achat. Ils diminuent à leur tour leur consommation et les entreprises doivent réduire davantage leur production et le cercle vicieux s’enchaine conduisant à une crise puis au cataclysme économique !

 

3.2. Indexation de certaines variables économiques à l’inflation

 

Dans certaines économies, pour certains biens & services de nécessité (de consommation de base) la variation de leurs prix est indexée sur l’inflation pour éviter des abus de certains. Il en est de même de l’évolution des salaires dont l’évolution est (ou devrait là où ce n’est pas le cas) indexée à l’inflation pour maintenir la stabilité du pouvoir d’achat des ménages.

Les coupons de certaines obligations (d’État et/ou certaines grandes entreprises) et les taux d’intérêt de certains produits financiers sont indexés à l’inflation : comme l’inflation favorise le débiteur au détriment du créancier, les obligations indexées sur l’inflation permettent de protéger les investisseurs qui prêtent au trésor public d’un gouvernement qui a tendance à recourir à alimenter l’inflation pour faire baisser sa dette.

Written by Jean-Jacques

An expert in Financial markets, corporate finance and financial Management, with valuable expertise in working with not only large international corporates in Europe and Africa but also with SMEs in emerging markets (mainly in Africa). I worked as Trading Analyst at Société Générale CIB after what I co-founded CONVERGENCIUM LTD, ONGERA INTERNATIONAL LTD, FANYA INC. I've lectured in different universities and schools in France, Cameroon and Rwanda. I hold a Master's degree in Economics & Management and a Master's degree in Finance & Strategy.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Inflation : mesure et usages

by Jean-Jacques time to read: 5 min
0
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x